Le cancer des ovaires n’est pas facile à reconnaitre, il a été appelé pendant plusieurs années le tueur silencieux. Aujourd’hui grâce aux progrès médicaux, on peut dire qu’il n’est pas si silencieux que cela, il présente en effet plusieurs signes précoces. Mais ses symptômes sont tellement fréquents qu’ils peuvent indiquer l’existence d’une maladie autre que le cancer des ovaires, d’où l‘importance d’une consultation à chaque fois que le corps se manifeste différemment que d’habitude.

En France, le taux de mortalité des femmes par le cancer de l’ovaire continue de croître notamment chez les séniors (plus de 60 ans), tandis que chez les femmes entre 20 et 44 ans, ce taux a affiché une diminution de 27% comparé aux années précédentes. Le fort taux de mortalité de ces tumeurs provient d’un diagnostic souvent tardif, il est donc important de consulter votre médecin traitant à l’apparition de tout symptôme anormal persistant afin de faire un bilan et orienter le diagnostic.

Voici donc une liste des signes précurseurs du cancer des ovaires :

1. Souffrance dorsale fréquente

Il peut y avoir plusieurs causes aux maux de dos. Mais si vous êtes certaine de ne souffrir d’aucune maladie comme une déformation des ligaments, de l’ostéoporose, de l’arthrite ou des irrégularités du squelette, il est préférable de vous faire examiner par votre médecin.

2. Douleur dans le bas du ventre ou la région pelvienne

Si vous éprouvez des douleurs dans le bas du ventre ou si vous ressentez une lourdeur dans votre région pelvienne quotidiennement, vous devriez consulter votre médecin pour comprendre les causes de ces symptômes.

3. Cycles menstruels très anormaux

Statistiquement, les femmes âgées de  plus de 55 ans sont plus susceptibles d’avoir un cancer de l’ovaire que les femmes plus jeunes. Cependant, il n’est pas nécessaire d’être post-ménopausique pour développer un cancer de l’ovaire. Si vous présentez des saignements vaginaux anormaux ou un changement radical dans votre cycle menstruel, il est préférable de le signaler à votre médecin afin que d’autres tests puissent être effectués.

4. Fatigue excessive

Outre l’essoufflement, la nausée et une perte d’appétit accrue, la fatigue extrême est l’un des symptômes qu’une patiente à un stade avancé du cancer de l’ovaire peut ressentir. Il est donc important de rester attentif à son propre corps. N’attendez pas plus de trois mois après avoir éprouvé un symptôme étrange pour vous faire examiner, comme le font 17 % des femmes.

5. La satiété précoce

La satiété précoce, ou le fait de se sentir rassasiée trop rapidement lorsque vous mangez, est l’un des quatre symptômes les plus visibles et les plus courants du cancer de l’ovaire. Il pourrait être facile de confondre ce symptôme avec un problème digestif, mais contrairement aux maladies causées par le système digestif, le cancer de l’ovaire va causer une aggravation des symptômes.

6. Rapports sexuels douloureux

Si vous souffrez régulièrement de douleur aux ovaires pendant vos rapports sexuels, il vaut mieux consulter, par précaution. Ce symptôme peut révéler un cancer des ovaires à un stade encore précoce.

Les douleurs pendant les rapports peuvent indiquer d’autres problèmes, c’est la raison pour laquelle il faut consulter un médecin.

7. Nausées et vomissements

Les nausées et les vomissements, comme tous les autres symptômes énumérés dans cet article, peuvent indiquer une variété de problèmes. Selon le gynécologue Jeffrey L. Stern, les cas avancés de cancer de l’ovaire peuvent souvent entraîner un blocage des intestins, causant de graves nausées, des douleurs abdominales et une perte de poids.

8. Ventre gonflé

Le ballonnement est l’un des signes avant-coureurs les plus notés du cancer de l’ovaire, accompagné d’une douleur abdominale générale. Si les ballonnements persistent pendant plusieurs jours, voire des semaines, consultez votre médecin, afin de s’en assurer car le ventre gonflé peut aussi être un symptôme du syndrome du côlon irritable!

9. Croissance ou perte des cheveux

Certaines femmes auraient souffert d’une pousse excessive des poils comme symptôme, d’autres vivent le contraire notamment la chute de cheveux. Bien que ce phénomène ne figure généralement pas en tête de la liste des symptômes du cancer, il est certainement préoccupant.

10. Constipation fréquente

La zone abdominale et la voie digestive sont les régions les plus affectées par le cancer, surtout dans ses premiers stades.

En plus de la douleur ressentie dans la zone de l’estomac, d’autres symptômes peuvent inclure des problèmes digestifs à savoir une constipation fréquente.

Sources

Comments

comments