Nombreuses sont les femmes qui souffrent régulièrement de mycoses vaginales.

Les démangeaisons et autres gênes provoquées par les mycoses représentent un grand inconvénient pour les femmes dans leur routine, ainsi que dans leur relation de couple. C’est pourquoi nous vous recommandons de traiter ce problème de manière naturelle le plus tôt possible.

Dans cet article, vous découvrirez 3 remèdes maison à base d’ail. L’ail est un puissant antifongique naturel : il élimine de manière efficace et rapide les mycoses vaginales.

Les mycoses vaginales 

La plupart des femmes souffrent de mycoses vaginales ; certaines ont même régulièrement des infections.

Dans le vagin se trouve une flore naturelle avec des microorganismes ; le problème survient lorsque certains de ces microorganismes prolifèrent de façon exagérée. Les facteurs à l’origine de cette prolifération exagérée sont les suivants :

  • les changements hormonaux (par exemple, la ménopause)
  • les antibiotiques, les stéroïdes, et les moyens de contraception
  • une chaleur excessive ou l’humidité
  • le diabète
  • le surpoids
  • les sous-vêtements synthétiques
  • une alimentation riche en sucres et en produits raffinés

Les symptômes fréquents des mycoses vaginales sont une irritation, des démangeaisons, une inflammation et des sécrétions blanchâtres.

Si le système immunitaire fonctionne correctement, les défenses de l’organisme se chargeront d’équilibrer à nouveau les micro-organismes.

Candida albicans

L’infection fongique vaginale la plus fréquente est causée par l’organisme Candida albicans.

Il est essentiel de souligner que ce champignon est présent dans l’organisme de presque toutes les femmes. Néanmoins, il ne cause généralement pas de problèmes de santé. C’est pourquoi certains femmes ignorent qu’elles ont ce champignon.

Lorsque les premiers symptômes surviennent, vous devez traiter l’infection avec les remèdes naturels que nous vous proposons ici, ou bien avec un traitement approprié. Il est fondamental de prévenir et de traiter la candidose, car elle peut s’étendre à d’autres zones du corps, tels que le système digestif et l’appareil respiratoire.

Vous souhaitez en savoir plus ? 15 remèdes pour traiter les champignons sur la peau 

Les bienfaits de l’ail 

L’ail est un aliment utilisé pour traiter de nombreuses maladies depuis l’Antiquité grâce à ses nombreux bienfaits :

  • c’est un excellent antibiotique sans effets secondaires
  • il aide à améliorer la circulation
  • il aide à prévenir les maladies cardiovasculaires

L’ail est aussi un puissant antioxydant qui combat le vieillissement cellulaire causé par les radicaux libres. De plus, ses propriétés détoxifiantes facilitent l’élimination des toxines qui s’accumulent dans l’organisme. Pour toutes ces raisons, l’ail est un bon traitement préventif pour garantir une bonne santé.

En ce qui concerne les mycoses vaginales, l’ail est un puissant fongicide : grâce à sa teneur en allicine, l’ail peut lutter contre une grande variété de champignons, de virus et de bactéries.

3 remèdes maison 

Non seulement vous pouvez profiter des bienfaits de l’ail en le consommant directement, mais aussi en l’appliquant de façon topique.

1. Insertion d’une gousse d’ail dans le vagin

Le remède maison le plus simple consiste à introduire la moitié d’une gousse d’ail fraîchement coupée dans le vagin.

Pour faciliter le retrait de la gousse d’ail, vous pouvez fabriquer une corde à l’aide d’un fil et d’une aiguille, corde que vous tirerez comme s’il s’agissait d’un tampon. De cette façon, vous êtes certaine de réussir à la retirer.

Laissez la gousse d’ail agir toute la nuit, sauf si vous ressentez une forte gêne. Il est possible que cela provoque de légères démangeaisons ou une sensation de chaleur.

Ce remède permet de libérer l’allicine de façon graduelle, et ainsi d’éliminer les champignons.

Nous vous recommandons de lire : Comment combattre les champignons sur la peau avec 5 remèdes naturels

2. Des sachets d’ail 

Si vous souhaitez utiliser un remède un peu plus élaboré, nous vous conseillons le remède suivant :

  • écrasez deux ou trois gousses d’ail
  • enveloppez-les dans une compresse de gaze stérilisée de sorte à former un sachet que vous nouerez ensuite
  • introduisez le sachet dans le vagin comme s’il s’agissait d’un tampon, en faisant en sorte de laisser le noeud hors du vagin
  • laissez agir pendant quatre heures maximum (il est primordial de ne pas dépasser le temps recommandé, cela risquerait de provoquer une grave irritation dans la zone intime)

3. L’huile d’ail

Si vous souhaitez appliquer un remède plus agréable, vous pouvez acheter des capsules d’huile d’ail. Ce complément est en vente pour faciliter la consommation de cet aliment dans le cadre d’un traitement, mais vous pouvez tout à fait en profiter pour l’appliquer de manière topique.

Vous n’aurez qu’à ouvrir une capsule, et déposez l’huile sur une serviette hygiénique que vous placerez sur votre culotte. La chaleur et l’humidité faciliteront l’action des principes actifs, lesquels atteindront le canal vaginal grâce aux vapeurs et au contact direct.

 

Sources

Comments

comments