Aux Etats-Unis, une femme s’est récemment rendue à la clinique pour des ampoules aux pieds. Loin d’être des cloques ordinaires, celles-ci étaient sur le point d’éclater à tout moment. Mais ce n’était pas ce qui l’effrayait le plus…

En effet, en plus d’être anormalement gonflés, ses pieds menaçaient d’être amputés à tout moment ! Et pour cause : les ampoules qui s’étaient formées sur ses pieds étaient tellement grandes et douloureuses qu’elles avaient fini par pourrir les pieds de Jessica Jones. 

Mais à quoi ressemblaient ses pieds lorsque ceux-ci ont commencé à gonfler ? Quels ont été les premiers symptômes à avoir fait leur apparition ? Qu’est-il concrètement arrivé à ses pieds ? Réponse. 

Des pieds un peu serrés 

Lorsque les premiers symptômes sont apparus, Jessica Jones étaient incapable de dire si elle souffrait de simples gonflements ou d’autres choses un peu plus graves… Dans un premier temps, elle décide de faire comme tout le monde et d’ignorer la douleur en essayant de se reposer un maximum. Plusieurs jours sont passés et Jessica a commencé à remarquer que des tâches rouges ont fait leur apparition sur ses chevilles. N’y accordant pas énormément d’attention, elle décide de faire comme si ces tâches n’existaient pas. Mais quelques jours plus tard, elle fût de nouveau surprise de voir ses pieds se serrer un peu plus. Mais ce n’est pas tout ! Elle vit des ampoules et des cloques se former tout autour de ses deux pieds. 

Souffrant de plus en plus de démangeaisons et de maux accrus, Jessica décide de se rendre au service d’urgences de la clinique de Picuyane, dans le Mississipi.  

Suite à son examination, les médecins lui révèlent qu’elle souffre d’un trouble auto-immunitaire. Ceux-ci lui prescrivent dans un premier temps des analgésiques et de la crème stéroïdienne. Pourtant, rien n’y fait, et quelques jours plus tard, Jessica est prise de maux encore plus importants, à tel point qu’elle n’arrive même plus à marcher. 

Cette femme a failli perdre ses pieds  cause d’un truc que tout le monde possde

« Je n’avais jamais eu autant mal de ma vie. Non seulement j’avais mal mais je me sentais prisonnière de ces ampoules qui ne cessaient de grandir et qui m’handicapaient au final fortement ! Tout ce que je faisais c’était m’assoir dans mon coin et pleurer », témoignait Jessica à un journal local. 

Jessica avait tout de même fait l’effort de se rendre dans d’autres hôpitaux pour voir ce qu’il en était réellement de l’état de santé de ses pieds. Si certains médecins lui disaient qu’il s’agissait d’une éruption cutanée, d’autres lui annonçaient qu’il s’agissait probablement d’un lupus érythémateux systémique, la forme la plus courante du lupus. Suite à ces diagnostics, Jessica s’efforce de prendre des antibiotiques et d’autres crèmes, mais rien n’y fait encore une fois ! 

Cette femme a failli perdre ses pieds  cause d’un truc que tout le monde possde

Paniquée, celle-ci s’imagine le pire et commence à se demander si ses pieds ne finiront pas par être amputés. 

Elle finit même par utiliser une chaise roulante en attendant dit-elle « d’aller mieux. Je garde toujours espoir que la situation puisse s’arranger ». 

Des chaussures en cuir loin d’être de qualité…

Jessica se rend de nouveau chez un autre médecin, en Louisiane cette fois-ci ! Après examination détaillée de ses pieds, le médecin remarque que Jessica porte des sandales en cuir assez particulières… Il lui demande depuis combien de temps est-ce qu’elle les porte. Jessica lui répond qu’elle les possède depuis plusieurs mois déjà, juste avant que ses ampoules et ses cloques fassent leur apparition. Elle lui révèle également qu’elles étaient très bon marché. 

Cette femme a failli perdre ses pieds  cause d’un truc que tout le monde possde

Le médecin fait immédiatement le lien et explique à sa patiente que c’est à cause de ses sandales que les ampoules ont fait leur apparition. Il lui annonce qu’elle souffre d’une dermatite de contact et qu’il suffit de ne plus mettre ses sandales pour qu’elle se sente mieux. 

La dermatite de contact

La dermatite de contact est une atteinte de la peau causée par le contact avec une substance allergène ou toxique. Il existe par ailleurs deux types de dermatite de contact, à savoir la dermatite irritative et la dermatite de contact allergique. La dermite de contact irritative, plus courante, est causée par diverses substances qui irritent la peau et provoquent une inflammation. Dans la dermite de contact allergique, des cellules immunitaires spécifiques sont impliquées et sont sensibilisées au contact d’une substance bien spécifique, comme ce fut le cas pour Jessica. 

D’ailleurs, au bout de quelques jours passés sans sandales, les ampoules se sont considérablement dégonflées et la jeune femme s’est immédiatement sentie beaucoup mieux. Elle arrivait même à remarcher ! 

Les médecins soupçonnaient que le cuir utilisé dans la fabrication de ces sandales n’était pas de bonne qualité, d’où l’apparition d’une dermatite chez Jessica. Elle continua tout de même à consulter régulièrement son médecin afin de s’assurer qu’il s’agissait bel et bien de la cause de cette infection grave. 

Une histoire qui nous rappelle à quel point il est important de prêter attention à la qualité des vêtements que nous achetons, surtout si, comme ce fût le cas pour Jessica, nous sommes allergiques à une matière ou à une composante en particulier. N’hésitez pas à consulter un médecin le plus rapidement si vous avez les mêmes symptômes que ceux que possédaient Jessica. 

Sources

Comments

comments