L´ancien directeur général de la Camerooon Water Utilities se trouve en ce moment dans les locaux de la police judiciaire. Par le passé,  le « blanc d´Akono » avait été « auditionné à plusieurs reprises, par le lieutenant-colonel Ahmadou Dahogobiri, chef du service de la cellule centrale de recherche judiciaire au secrétariat d’Etat à la Défense (Sed),en charge de la gendarmerie dans le cadre d’une requête expresse du procureur de la république, près le Tribunal criminel spécial (Tcs), consécutive à une dénonciation de l’Agence nationale d’investigation financière (Anif). Il lui était reproché des transactions financières ayant occasionné des sorties de fonds d’un montant de près de 350 millions de francs, au profit de plusieurs présumés prestataires de services, ceci en l`espace de 5 mois ».

Atangana Kouna en fuite ?

Au total, Sollo Jean William aurait laissé un « trou de trésorerie d’environ 50 milliards Fcfa, plus de 10 milliards Fcfa de dettes dues aux fournisseurs, brouille avec les partenaires étrangers, cessation de paiement des cotisations à la Cnps… l’ex directeur général avait, à l’observation, programmé le chaos » pouvait-on lire dans les médias.

Par ailleurs, en l´absence de Basile Atangana Kouna à son domicile, activement recherché par la police, c´est son épouse qui a été interpellée ce matin. Interdit de sortie du territoire camerounais depuis son limogeage du gouvernement le 2 mars dernier, l´ancien ministre de l´eau et de l´énergie essaie tant bien que mal d´échapper aux serres du rapace Epervier. Mais pour combien de temps encore?

Comments

comments